Notre parcours

Mars 2020

Strigo annonce sa nouvelle proposition de valeur novatrice à tous les Canadiens qui sont à la recherche d’une connectivité accessible et sécuritaire dans les régions éloignées.

Février 2020

TerreStar lance sa nouvelle marque Strigo pour commercialiser les services mobiles par satellite au Canada. Signifiant « hibou » en Esperanto, Strigo est une sentinelle qui vous rassure et vous garde en contact avec votre monde, peu importe où vous allez, même dans les régions éloignées du Canada

Septembre 2019

Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) approuve la demande de TerreStar de subordonner une licence de spectre SSFE-4 de 40 MHz à Xplornet Communications Inc. dans 37 zones de service autorisées de niveau 3 et 13 zones de services autorisées de niveau 4. Ces licences touchent la couverture de près de 13 millions de Canadiens vivant dans 10 provinces.

Août 2019

ISDE approuve la demande de TerreStar de subordonner une licence de spectre de 20 MHz à TELUS dans 11 zones de service autorisées de niveau 4 et de 10 MHz dans trois (3) zones de service autorisées de niveau 4 (Vancouver, Victoria et Hope, C.-B.). Ces permis touchent la couverture de plus de 13 millions de Canadiens vivant dans les quatre provinces les plus peuplées.

Mai 2019

ISDE homologue le dispositif pour service mobile par satellite de TerreStar, l’appareil satellite mobile Hughes 4201, pour son utilisation au Canada.

Avril 2019

ISDE approuve, à la suite de la conclusion d’une transaction avec Gamma Acquisition Canada ULC, l’acquisition de 10 % du satellite et de toutes les licences connexes pour les services mobiles par satellite au Canada.

Décembre 2018

TerreStar conclut un partenariat à long terme avec Télésat pour surveiller et exploiter ses activités par satellite et ses passerelles de liaisons satellitaires au Canada. Les services mobiles par satellite et les licences de spectre applicables aux bandes de fréquences radio et à la position orbitale autorisée du satellite Echostar T1 de Gamma Acquisition Canada sont transférés à TerreStar.

Mai 2018

TerreStar passe un contrat avec Hughes Network Systems pour la conception, le développement, l’approvisionnement et l’intégration de son service satellitaire au Canada et de son infrastructure terrestre de support au satellite. Le réseau de services mobiles par satellite sera entièrement déployé et opérationnel en mars 2020.

Octobre 2017

Les actionnaires de TerreStar s’engagent et appuient une capitalisation supplémentaire d’environ 120 millions de dollars (en plus du milliard de dollars environ déjà investis avant le lancement de TerreStar -1 en 2009 – maintenant appelé Echostar T1).

Avril 2017

Les bandes 66 et 70 sont cataloguées parmi les bandes prioritaires pour le déploiement de la technologie 5G. Le processus de normalisation est entamé dans le cadre du projet de partenariat de troisième génération (3GPP) et sera complété dans la version officielle 15 (milieu de l’année 2019).

Février 2017

TerreStar fait une demande à ISDE pour avoir accès à un spectre limité dans la bande de fréquence de 1 695 à 1 710 MHz. Ce spectre supplémentaire est nécessaire comme liaison montante, conformément au projet de partenariat de troisième génération (3GPP), et pour son appariement avec la bande 70 afin de fournir des services sans fil évolués (SSFE-4) conventionnels. La demande est rejetée en février 2018 en raison de l’incertitude quant aux futures fréquences en liaison montante pour la bande 70. TerreStar s’engage à continuer de travailler avec ISDE pour faire des services de la bande 70 une réalité pour les consommateurs canadiens.

Janvier 2017

Le 3GPP se penche officiellement sur de nouvelles technologies d’accès radio afin qu’elles soient compatibles et conformes avec la norme de la 5G. L’adoption d’exigences relatives aux satellites au cours de l’établissement des spécifications de la 5G devrait favoriser l’intégration des capacités des satellites au réseau convergent de la 5G. Les travaux sont toujours en cours.

Juin 2016

TerreStar choisit d’utiliser son spectre des SSFE-4 en liaison descendante, l’harmonisant ainsi avec la norme nord-américaine.

La nouvelle bande 70 est approuvée par le 3GPP à la suite de la nouvelle étude de l’élément (Study Item) visant à évaluer la faisabilité d’utilisation d’une nouvelle bande LTE de 15-25 MHz en liaison asymétrique tout en maintenant une flexibilité de déploiement permettant la protection des principaux sites récepteurs fédéraux et non fédéraux associés au satellite météorologique (MetSat).

Cette nouvelle bande consiste en une combinaison des bandes de fréquences non appariées des SFFE-3 de 1 695 à 1 710 MHz en liaison montante et du bloc H de 1 995 à 2 000 MHz, en plus de la bande de fréquences des SSFE-4 de 2 000 à 2 020 MHz en liaison descendante. De plus, elle est jumelée aux bandes 29 (700 MHz non appariées), 66 (SFFE-étendus) et 71 (600 MHz) en mode d’agrégation, ce qui permet d’obtenir une largeur de bande de 65 MHz (regroupement interbande avec la bande 66) et de 85 MHz (regroupement interbande avec les bandes 66 et 71). La bande 70 est rapidement ajoutée à la liste des bandes utilisées pour le réseau de l’IdO à bande étroite.

Mars 2016

Le 3GPP ajoute la bande 66 à la liste des bandes utilisées pour le réseau de l’IdO à bande étroite.

Septembre 2015

Les actionnaires de TerreStar Solutions vont de l’avant avec les autres éléments à l’étude visant l’intégration de la bande du spectre des SFFE-4 à la bande 70 dans le cadre du forum du 3GPP.

Juin 2015

De nouvelles spécifications pour la bande 66 sont établies dans le cadre du 3GPP, cette bande comprend les spectres existants des SFFE-1 et des SFFE-3, auxquels s’ajoute la partie en liaison descendante de 20 MHz du spectre des SFFE-4, créant ainsi une liaison montante de 70 MHz et une liaison descendante de 90 MHz. Poussés par la demande de fréquences radio compatibles avec le spectre des SFFE-3, les plans pour le regroupement de la bande 66 et les autres bandes mobiles se précisent rapidement. La bande 66 peut être regroupée avec 12 bandes en mode agrégation, y compris celles des SCP de 1 900 MHz, des services cellulaires de 850 MHz, des SRLB de 2 500 MHz, ainsi que la partie inférieure de la bande de 700 MHz, la partie supérieure de la bande de 700 MHz. Sans oublier les bandes de 700 MHz pour les applications de sécurité publique, de 700 MHz non appariées en liaison descendante supplémentaires, de 2 300 MHz, de 5 GHz ne disposant pas de licences règlementées, de 3 500 MHz du CBRS aux États-Unis, et finalement, la bande 70 (SFFE-3/4) et la bande de 600 MHz. Il est possible de regrouper jusqu’à quatre bandes en mode agrégation pour l’obtention d’une largeur de bande maximale de 100 MHz en liaison descendante.

L’écosystème de la bande 66 évolue rapidement au cours des mois suivants grâce aux fréquences radio et aux appareils mobiles qui la prennent en charge.

Avril 2015

TerreStar Solutions obtient une nouvelle licence nationale de 20 ans d'Industrie Canada pour 20 MHz supplémentaires de spectre pour un total de 40 MHz. Cette licence utilise le même spectre (2 000 à 2 020 MHz et 2 180 à 2 200 MHz) pour fournir un service mobile national par satellite (SMS) via le satellite Echostar T1 dans ce qui est généralement appelé la bande S, et des services cellulaires nationaux dans ce qui est généralement appelé la bande de fréquences AWS-4 pour les services cellulaires. TerreStar est la seule entreprise qui a l’avantage unique de coordonner le service SMS en milieu rural et éloigné et les services cellulaires sans-fil en milieu urbain et rural en utilisant les mêmes fréquences de spectre à l’échelle nationale.

Août 2009

ISDE approuve l’acquisition de TerreStar Canada par Trio Capital et transfère ses licences à l’entreprise.

Décembre 2014

Industrie Canada modifie sa politique relative au spectre SMS-ATC afin de dissocier l’utilisation d’appareils satellites et terrestres (l’exigence d’un dispositif mobile à deux modes intégrés a été supprimée de la politique). TerreStar a reçu une approbation pour une bande de 20 MHz supplémentaires de spectre SMS-ATC pour un total combiné de 40 MHz.

Décembre 2013

Les actionnaires de TerreStar Solutions procèdent à l’étude d’un élément touchant l’intégration du spectre des SFFE-4 à la bande 66 dans le cadre du forum du 3GPP. Ce processus (normalisation) est une étape importante vers l’atteinte de l’objectif d’offrir des services par satellite à tous les Canadiens, peu importe où ils se trouvent, lorsqu’ils utilisent des appareils du quotidien.

Mai 2012

Pour concrétiser leur vision, les actionnaires de TerreStar décident de passer à une nouvelle norme « EGAL ». Ils travaillent alors avec un fabricant de puces pour intégrer la réception de la bande de fréquences du satellite aux téléphones cellulaires. Les infrastructures terrestres sont construites aux États-Unis pour tester la technologie. Le fabricant a par la suite abandonné ce projet en 2013. TerreStar n’a alors pas d’autre choix que de mettre fin à son projet d’offrir le téléphone Genus en partenariat avec un important fournisseur canadien.

Le téléphone Genus conçu par Elektrobit devient le premier téléphone satellite et cellulaire à deux modes homologués pour utilisation au Canada.

Novembre 2011

DISH Network acquiert TerreStar Canada, une société sœur de TerreStar Solutions Inc., DBSD North America et TerreStar US. TerreStar Canada est renommée Gamma Acquisition Canada ULC. DISH devient également un actionnaire important de TerreStar Solutions.

Août 2009

Industrie Canada approuve l’acquisition de TerreStar Canada par Trio Capital et transfère ses licences à l’entreprise.

Juillet 2009

Le 1er juillet, le satellite TerreStar-1, construit par Space Systems Loral, est lancé et situé en orbite géostationnaire à une longitude de 111 degrés ouest, à 35 000 kilomètres au-dessus de l’équateur.

Décembre 2008

Trio Capital Inc. de Montréal achève l’acquisition de TerreStar Canada et devient l’actionnaire majoritaire de la nouvelle entreprise TerreStar Solutions inc. L’entente d’achat permet également l’accès à une bande de 20 MHz du spectre de la bande S au Canada. Le spectre est assorti de licences pour offrir des services mobiles par satellite et cellulaires sans-fil partout au Canada.

Mai 2004

Industrie Canada publie une politique relative au spectre SMS-ATC qui ouvre la voie à l’intégration des services par satellite et cellulaire. La politique précise qu’un seul appareil doit être utilisé pour les services de téléphonie satellite SMS et cellulaire sans fil ATC.